Grève nationale de la SNCF

Les syndicats appellent à la grève

Les différents syndicats de la SNCF et la RATP, tels que la CFDT, la CGT et l’UNSA, ont entamé depuis le mardi 3 avril 2018 un mouvement de grève nationale pour protester contre l’adoption de la nouvelle réforme du gouvernement. A travers cette grève, la  SNCF démontre la capacité des cheminots à générer des perturbations et fragiliser l’ensemble du trafic ferroviaire national.

Plus de 3 mois de grève

Pendant trois mois, les syndicats de la SNCF appellent les salariés à faire grève et à se mobiliser à raison de deux jours sur cinq. Le mouvement social, étalé sur 36 jours, prend une forme inédite cette année. En effet, pour cette grève dite « perlée », la SNCF et la RATP ont fixé un calendrier des jours de mobilisation des grévistes.

Les raisons de la grève SNCF ?

La grève lancé par la CFDT, la CGT et l’UNSA vise à protester essentiellement contre la réforme de la SNCF que le gouvernement compte mettre en œuvre cette année. Les syndicats s’opposent principalement à deux points adoptés par la nouvelle réforme. D’abord la mesure du projet visant à supprimer le statut de cheminot pour les nouveaux embauchés. Puis la seconde mesure ouvrant le marché des TGV à la concurrence à partir de 2020. Par cette grève nationale, l’ensemble du réseau de la SNCF et de la RATP veut négocier avec le gouvernement pour de meilleures conditions de travail.

Voyagez moins cher !

Un trajet coûte en moyenne deux fois moins cher sur SoBus 👍